Olympic Sport d'Abobo

Site officiel 2012

Interview sur l’actualité du Centre OSA et du football ivoirien
avec monsieur le formateur et Président fondateur de l'OSA
.

 

13) Quelles sont vos relations à ce moment avec les clubs Ivoirien ?
En toute franchise il faut dire que les relations sont parfois bonne et mauvaise, car il y'a certains clubs comme la JCA-T, AFRICA SPORT et autres qui prennent et transfère nos joueurs sans même déboursé un seul centime. Je trouve ça malheureux, cruel, le pire ils ne respectent pas souvent les engagements de contrats établis entre nous. Quant tu te plein à la FIF ils te ferrons balader comme un mouton, Vraiment c’est dommage, nos footballeurs son ingrats, les clubs son encore très malhonnête mais ou allons nous dans ce sport et ce métier ?

C'est vrai que nous faisons ce métier par passion et amour, mais ce n'est pas la passion et l'amour du football qui vont nous permettre d'acheter les équipements, matériels pour nos centres et surtout nourrir nos familles. Que ces clubs paye nos droits pour que nous nous organisons mieux et développer nos centres, il ne faudrait pas que ces clubs oublie que tout travaille mérite salaire mais pourquoi ces équipes malhonnêtes refuse de payer nos droits. Nous allons toujours continuer à les dénoncer pour que les choses change un jour et quelque soit les conséquences. 

14) Mr le formateur et Président, quel est votre avis sur le championnat ivoirien qui perd ses talents et qui donne plus envie de regarder les matchs ?

Vraiment cette situation attriste tous et tout le monde est fautif du plus petits au plus grands, mais que des personnes arrête de rencontrer des conneries à chaque échec des éléphants A ou les éléphants locaux. Certains membres de la FIF, DTN et certains JOURNALISTES s'en prenne aux centres de formation et accuses les pauvres formateurs que nous sommes. Mais est-ce que ces personnes se pausent la question de leur incompétence eux même. Ils y'a trop d'incapables à la FIF ça fait combien d'année y'a pas compétition de jeune dans ce pays et comment voulez vous que ces enfants progresse sans competir, mais où est passé notre FIF et notre DTN ? ça fait des années que nos DTN non plus le niveau surtout l’actuel. Les gens refusent d'assumer leurs responsabilités, mais ils jettent tout sur les pauvres centres de formations et les formateurs que nous sommes, nous avons très très mal qu'ils arrêtes de nous frustré et nous blesser, et puis nous savons tous que plusieurs présidents qui dirigent nos clubs n'aiment pas et ne connaissent rien aux football, mais ces présidents aiment l'argent du football. Ces présidents ne servent pas le football, mais qui se servent et s'enrichissent dans le football et cela est vraiment dommage et tant que ces ennemis du football continuerons à diriger nos clubs, notre football va aller que de mal en pire.

15) Et les entraineurs des clubs de ligue 1, ligue 2 et D3 ?

Il y'a trop d'entraîneurs dépassés dans nos championnat, beaucoup de ces entraîneurs prenne l'argent dans les primes et salaires des joueurs et même avec les pauvres centres de formation avant de prendre leurs joueurs, mais ou allons nous? la plupart de ces entraîneurs n’ont aucune connaissance du football moderne, ils font des stages qu’ils mettent jamais en pratique sur le terrain. Le football n'est pas théorie mais c'est la pratique qui est le plus important, Si tu vois certaines équipes jouer dans nos championnats on dirais des équipe de quartier, du vrai n'importe quoi, aucun sens tactique et aucune organisation. Mais attendez, quant tu formes un joueur talentueux et ensuite, tu l'amène en club et qu'il trouve un entraîneurs moyen c'est normal que l’enfant devient moyen et c’est ce qui emmène les spectateurs qui paye leurs ticket et trouve des matchs moyens parce que cet entraîneurs moyens a rendu ton joueurs moyens et notre fédération et sa direction technique qui sont moyennes aussi à la base, n'arrive jamais à trouver des solutions. Donc pour finir, le mal de notre championnat est à tous les niveaux même si je pense que nous les centres de formations et formateurs sommes aussi responsables de cette situation car effectivement ils existes des centres et formateurs ridicules qui travaille pas bien, raison pour laquelle nous exhortons tout les formateurs à travailler plus dure qu'avant et nous les assumons aussi ces échecs mais faudrait pas aussi que nos patrons décline leurs responsabilités et les jeter sur les pauvres centres de formations et formateurs. Cela vraiment injuste et nous n'accepterons pas de la subordination dans nos métiers.

16) Vos relations avec les centres d’Abobo ?

Les relations avec les centres d’Abobo vont bien, ils m’ont confié encore les reines de notre association qui s'appelle UEFA pour encore 3 ans, et aussi j'essaye d’aider personnellement certains centres de formation en les offrants du matériel et des équipements de travail pour leur progression. Aussi certains d’entre eux m’envoie parfois leurs meilleurs joueurs en vue de parfaire leurs formations et trouver des points de chute pour ces joueurs. Tout ça pour dire que nos relations sont au beau fixe qu’il n’a pas de problème, mais vous savez que dans toutes choses, ils y'a des brebis galeuses, donc ils existent des centres et des formateurs qui me combattent sans raison et pour rien mais par pure jalousie et par lâcheté. J'ai travaillé pendent des année pour être à ce niveau et certains farfelu refuse de travailler, donc qu'ils travaillent pour s'améliorer car me combattre ne va pas régler leurs problèmes et ne va pas les faire avancer.

17) Nous avons aussi appris que vous êtes le porte parole des formateurs pour la dénonciation de l’ingratitude des joueurs envers leurs formateurs ?

 C’est exact, notre association s’appelle "SOS FORMATEURS". Vous savez, nous prenons des enfants, nous les enlevons dans la rue, nous les éduquons et nous les formons gratuitement sans réclamer de l’argent à leurs parents respectifs.  Mais lorsque ces derniers réussissent, nous les formateurs devenons leurs ennemies. Aujourd’hui les formateurs que nous sommes souffrons terriblement, mais ces joueurs que nous avons formés et leurs parents n’ont aucune pitié pour nous, ils ne pensent qu’à eux et leur famille et encore à leurs camarades vagabonds qui tournent autour d'eux, ces footballeurs sont de véritables ingrats. Ses footballeurs, leurs femmes, leurs parents et leurs amis vagabonds vive dans des très grande maison de luxe or leurs formateurs dorme dans des maison de 10.000 FCFA voir 15.000 FCFA, d'ailleurs qu'ils arrives même pas 0 payer ses minable de loyers. Ces footballeurs, leurs femmes, leurs parents et leurs amis vagabonds roules dans des voitures de luxe pendent que les formateurs nos même pas de bourrettes ou Wotoro (chariot). Ces footballeurs, leurs femmes, leurs parents et leurs amis vagabonds mange à leurs faim pendent que leurs formateurs nos même pas le prix d'un plat de 500 FCFA ou du Garba.

18) Pourquoi cette association ?

C’est pour interpeller les ivoiriens du maux que font nos footballeurs professionnels à leurs formateurs, ces formateurs qui les ont former sans moyens et ni soutiens, nous devons faire en sorte que nos joueurs reviennent à la raison. SVP allez-vous renseigner ou demander comment vit les formateurs de nos éléphants de Côte d’Ivoire. Ils n’arrivent pas à manger à leurs faim, vous saurez que la plupart de nos professionnels ivoiriens sont sans cœur ni pitié.

19) Et vous vos professionnels ?

Moi j'ai beaucoup d'ingrats parmi mes professionnels et même mes locaux qui n’ont encore rien hein,  mais honnêtement un petit comme TRAORE LACINA n'est vraiment pas mal car en plus de m'aider souvent une fois il est à Abidjan, il peut passer chez moi 3 à 4 fois et à chaque visite,  il passe au moins 2h de son temps très précieux avec moi. DIARRASOUBA VIERA aussi qui essai de temps en temps de me soutenir un peu un peu même si je pense que c'est très insignifiant vu ce que j'ai fait pour eux et surtout pour ce qu'il gagne mais je pense que ces deux joueurs sont mieux que beaucoup de mes professionnels et je les encourage à continuer et à faire mieux que ça, il y'a aussi le petit KOUAKOU IRENNE qui n'est pas trop mal hein bon comme il n'est pas encore riche on peu pas le juger pour l'instant. J’espère que les autres feront des efforts pour changer pour nous satisfaire et surtout pour nous permettre aussi de réaliser nos rêves comme eux, vraiment certains de nos joueurs ne valent vraiment pas la peine. Pour l'instant je vais parler de ceux qui font un peu de bien et ignorer mes autres professionnelles malhonnêtes, hypocrites et ingrats pour qui nous nous sommes sacrifié pour les former et les aider. Que ces ingrats se ressaisissent et surtout qu’ils arrêtent de faire saigner le cœur des formateurs que nous sommes. Oui nous qui avons tant souffert pour eux car il y'a un DIEU pour tous.

20) Mr le formateur et président, pourquoi continue vous a former ces enfants pendants qu'ils ne sont pas du tout reconnaissant avec leurs formateurs ?

Oui c'est vrais mais avant de répondre à vos questions je souhaiterais vous poser quelques questions la plupart des hommes ne font que parler mal, humilier et surtout dénigrer les femmes mais est que les hommes peuvent ce passe des femmes ? Est-ce que la drogue et la cigarette ne tue pas de nombreuse personnes dans ce monde mais dites moi est-ce qu’ils ne continue pas de se droguer, fumer et détruire leurs poumons ? Donc tout ça c'est pour vous dire que c'est normal que nous dénonçons l'incroyable ingratitude de nos enfants footballeurs devenir très riches même si nous sommes obliger de les entraîner, les formés et les aider. On va toujours les former et en même temps dénoncer leurs mauvais comportement et leurs ingratitudes, c'est tout à fait normal et nous continuerons à le faire jusqu'à ce que les choses change à notre faveur, pas forcément pour nous tous car se serait impossible mais il faut que ça change pour la plupart d'entre nous tous.

21) En plus d’être formateur et Président d’OSA, vous êtes le président de l’UEFA (Union des Ecoles de Football d’Abobo). Mais comment va l’union ?

L’UEFA se porte très bien car le Championnat au niveau de la ligue 1 des juniors est d’un bon niveau et se déroule normalement, nous sommes à la 19ème journée sur 38 programmés. Nous venons de débuter la ligue 2 toujours au niveau des juniors, mais il faut souligner que nous venons de terminer les compétitions des pupilles et minimes parrainer par N’DOUA PATRICK IRENE. Sans oublier les stages des coachs organisés par l’UEFA sous la supervision des membres de la DTN. Aussi il faut noter que l’UEFA a été désigner pour l’organisation des compétitions AFAF  (U15, U17) dans la commune d’Abobo. 

22) Ont-ils glané des trophées ?

Oui nous avons déjà gagné des trophées avec notre sélection junior, en plus du trophées, notre sélection cadette vient de participer à un tournoi organisé par la Société SOROUBAT à Alépé. Nous avons parfois les regroupements des différentes sélections de l’UEFA avec la participation de toutes nos sélections dans des différents tournois et matchs amicaux à travers la ville d'Abidjan. Toutes ces informations  pour vous dire que l’UEFA se porte à merveille. Qu'Allah nous aides à nous aider nous même car j'ai la ferme conviction que l'union est la meilleure chose dans une association. 

 23) Mr le formateur et Président votre mot de fin !

Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour l’interview que vous m’accordez. Car cela elle ma permis de faire un large résumé concernant l’actualité au centre OSA et du football ivoirien en général. En effet, pour mon mot de fin je souhaite que DIEU le tout Puisant exhorte tous les vœux à court, moyen et long terme du Centre OSA. Je souhaite l’Union entre les centres d’Abobo et que les footballeurs s’occupent de leurs formateurs. Que Dieu protège le centre OSA contre ses ennemis. Merci !


Publié le 18/03/2014                                                                                   Interview réalisé par Stranwa