Olympic Sport d'Abobo

Site officiel 2012

TRANSFERT - Everton : les débuts de rêve de Lacina Traoré !

Recrue phare du mercato hivernal de l’AS Monaco, Lacina Traoré est parti s’aguerrir en Angleterre avant de rejoindre la Principauté la saison prochaine. Avec Everton, il n’a pas manqué ses débuts…

Arrivé à Monaco cet hiver en provenant du club russe de l’Anzhi pour la belle somme de 10 M€, Le joueur formé à l'OSA, Lacina Traoré ne s’est pas attardé bien longtemps en Principauté. Tout juste 20 jours après son arrivée, l’attaquant de 23 ans était prêté à Everton, et ce malgré la blessure de Radamel Falcao. Un prêt de six mois, sans option d’achat, qui surprenait jusqu’au principal intéressé : « Arriver dans un club et être prêté dans la foulée ? Je n’avais pas pensé à ça. C’était l’idée de Monaco, de m’envoyer dans un club comme Everton, pour travailler plus, gagner en expérience et m’améliorer ici, » avouait-il lors de sa présentation à la presse.

Et après avoir travaillé dans l’ombre pour retrouver la forme, l’Ivoirien n’a pas tardé à donner raison aux Toffees, qui peuvent déjà se frotter les mains. Aligné pour la première fois ce week-end face à Swansea pour le 5e tour de FA Cup, l'Ex-attaquant de l'OSA, Traoré n’a mis que cinq minutes à faire parler la poudre ! Une déviation astucieuse de l’extérieur du gauche, idéal pour lancer son équipe vers le succès (3-1), et lancer au passage sa saison. Une performance qui n’a pas manqué d’impressionner son entraîneur, Roberto Martinez, qui avait déjà fait part de ses bonnes impressions la semaine dernière : « La façon dont il a élevé son niveau physique à l’entraînement a surpris tout le monde. »

De son côté, Lacina Traoré savoure forcément son retour fracassant, cinq mois après son dernier match officiel. « Je suis très, très heureux. C’était un plaisir pour moi de débuter mon premier match et d’y inscrire un but. Je vais me sentir de mieux en mieux quand j’aurai joué plus de matches, mais je me sens bien aujourd’hui. J’espère atteindre mon pic de forme le plus vite possible, et j’y arriverai en travaillant dur et en jouant plus de matches. » Nul doute que Roberto Martinez (et Claudio Ranieri) ne demande que ça. Auteur de 20 buts en deux saisons de championnat russe, le buteur ivoirien sent bon la bonne affaire. Reste désormais le plus dur pour lui : confirmer.

 

Publié le 18/02/2014                                                                         Source footmercato.net